Inscrivez-vous à notre newsletter :

Mai et juin 2010 4 mai 2010 - 23 juin 2010

Notre programmation de Mai / Juin 2010 à la Cinematek prolonge la rencontre avec Frederick Wiseman en février dernier à Bruxelles, en vous invitant à la découverte
de deux de ses œuvres, en forme de savoureuse plongée dans la vie de deux institutions peu banales : un centre de recherches sur les singes, à Atlanta (Primate, 1973), et une agence de mannequins à New York (Model, 1980). Ici, des scientifiques qui étudient le développement physique et mental des primates, et leurs objets d’étude, des singes, sur qui on tente des expériences variées ; là, des mannequins subordonnés aux exigences de leur agence, sujets captifs du bon vouloir du marché, du photographe,
du couturier. Deux histoires, deux films que nous ne mettrons pas en parallèle bien sûr...
Ces mois seront également l’occasion de découvrir deux jeunes cinéastes, l’un nigérien, l’autre chilien. Ingénieur de formation, Sani Elhadj Magori a fait partie de la première promotion du Master Réalisation Documentaire de Création de l’université Gaston Berger à Saint Louis (Sénégal). Dans Pour le meilleur et pour l’oignon, il part à la rencontre de cultivateurs d’oignons de son village d’enfance, Galmi. Au delà de l’histoire filmée, un producteur souhaitant marier sa fille, c’est bien toute la question de la place du travail dans la société qui est posée. En partant d’un exemple simple, éloigné même, de premier abord, des préoccupations quotidiennes de nos pays d’Europe, le réalisateur Sani Elhadj Magori rappelle avec force l’importance du travail pour la cité, sa portée économique mais aussi sa dimension politique.
Dans La quemadura (La brûlure), René Ballesteros s’essaie à une reconstruction de mémoire familiale, cherchant avec sa sœur, chercheuse, une explication au départ de leur mère à l’étranger au début des années 80, et donc à leur abandon. Un effeuillage de l’intime osé et touchant.
Mais aussi la reprise de trois courts métrages d’Alain Resnais, indispensables essais du créateur sur des sujets douloureux et toujours présents dans nos imaginaires collectifs, comme la colonisation de l’Afrique (Les statuts meurent aussi), la déportation (Nuit et Brouillard) et la guerre civile espagnole (Guernica).

Pour télécharger le pdf reprenant cette programmation cliquez ici :

PDF - 459.6 ko
  • Pour le meilleur et pour l’oignon

    Sani Elhadj Magori, Niger, France, 2008
    Le violet de Galmi, l’oignon nigérien, irrigue les marchés ouest africains avec ses quatre cent mille tonnes produites par an. À Galmi même, Salamatou attend son mariage depuis deux ans. Pressé par la belle-famille et les commérages du village, son (...)
  • Primate

    Frederick Wiseman, Etats-Unis d'Amérique, 1974
    Le Yerkes Primate Research Center d’Atlanta utilise des singes comme cobayes pour ses expérimentations scientifiques. “En Amérique la plupart des gens pensent que c’est un film sur l’expérimentation sur l’animal alors que c’est de ça qu’il est le (...)
  • Guernica

    Alain Resnais, France, 1950
    Le tableau de Picasso sur le bombardement de Guernica vu par Alain Resnais.
  • Les statues meurent aussi

    Chris Marker, Alain Resnais, France, 1953
    A travers un essai sur l’art africain, dénonciation de la colonisation et revendication de l’égalité raciale.
  • Nuit et brouillard

    , France, 1955
    A la demande du comité d’histoire de la Seconde Guerre mondiale, et avec l’aide de Jean Cayrol pour le commentaire, Alain Resnais retrace le calvaire des déportés.
  • La quemadura

    René Ballesteros, France, Chili, 2009
    La mère est partie du Chili vers le Venezuela depuis 26 ans, ses deux enfants ne l’ont plus revue. La seule trace physique qu’elle leur a laissée est une bibliothèque composée des livres de la maison d’édition Quimantú, livres interdits pendant la (...)
  • Model

    Frederick Wiseman, Etats-Unis d'Amérique, 1980
    New York City. Les bureaux de l’agence de mannequins Zoli : une “institution” dans le monde de la publicité, au contact des règles qui président au choix des “modèles”, hommes et femmes, dont les visages et la silhouette vont faire rêver et surtout... (...)