Inscrivez-vous à notre newsletter :

Le cinéaste dans (sa) ville 26 avril 2009 - 9 juin 2009

Au printemps 2009, et malgré le retour des hirondelles annonçant le renouveau de nos campagnes, Le P’tit Ciné reste en ville. Et se proposait de l’explorer en compagnie de cinq cinéastes qui ont posé un regard singulier sur leur environnement bâti. Curieux des lieux qui les entourent, ils nous révèlent une cité aux multiples facettes, construite et déconstruite au gré de ses mutations. Lieu de mémoire aux paysages disparus quand Robert Bober remonte la rue Vilin grâce aux textes de Georges Perec associés à des photos de l’endroit ; lieu de violence contenue ou exposée, et explosant au contact de l’Histoire dans les films expérimentaux de Sylvain George, elle est enveloppante et énigmatique dans Geschichte der Nacht, un film rêve d’une grande intensité, entre obscurité et lumière, documentaire et (science) fiction. Chez José Luis Guerin, on s’attachera avec beaucoup de réussite à capter les différents mouvements, parfois contradictoires, d’un même quartier. Bouleversée et bouleversante, la ville, et la façon dont elle est filmée, parle surtout bien sûr de ceux qui y inscrivent leurs pas. Et sera tour à tour combative, résistante, refuge protecteur ou insigne représentation de l’enfermement ...Amère et douce, douce et amère...

Pour télécharger le pdf reprenant cette programmation cliquez ici :

PDF - 384.9 ko
  • Contre-feux 4 : Un homme idéal (Fragments K.)

    Sylvain George, France, 2008
    "Noir. Ombres. Une silhouette, et des murs qui défilent, acérés comme des rasoirs prêts à trancher ce qui ne saurait se voir. Un homme marche dans la ville. Paris. Monsieur K. A l’instar des 30 000 familles qui ont placé leur dernier espoir dans la (...)
  • N’entre pas sans violence dans la nuit

    Sylvain George, France, 2008
    "La rage au cœur. De plein fouet. Gueules ouvertes. Rafles. Octobre 2005. Un quartier de Paris se révolte, spontanément. Et l’écho du désespoir et de la colère n’a d’égal que l’injustice qui frappe les habitants jour après jour. Gestus Historique qui (...)
  • No Border (Aspettavo Che Scendesse La Sera)

    Sylvain George, France, 2008
    "Paris, ville ouverte. Vertiges des commémorations. Ruines. Vents. Marées. De jeunes migrants Irakiens, Afghans, Iraniens errent dans les rues, entre soupes populaires et camps de fortune. Partant, ils mettent en crise l’ordre des choses et la (...)
  • Qu’ils reposent en révolte (Des figures de guerres) Work in progress

    Sylvain George, France, 2009
    "Le projet a pour objectif de décrire les politiques nationales d’immigration, et leurs conséquences sur les individus.” Sylvain George
  • En construction

    José Luis Guerin, Espagne, 2001
    Au cœur du quartier populaire du Barrio Chino à Barcelone, un bâtiment est rénové pour devenir immeuble de résidence. La caméra de José Guerin suit sur 18 mois les travaux de réhabilitation, et s’attache à comprendre et connaître au travers de ce chantier (...)
  • Histoire de la nuit

    (Geschichte der Nacht)
    Clemens Klopfenstein, Suisse, Allemagne, 1978
    Pendant de longues années et dans plus de 15 pays différents, Clemens Klopfenstein a filmé la nuit des villes. Histoire de la nuit a été présenté en 1979 au festival de Berlin. “C’est un des plus beaux films vus à Berlin et un de ceux dont il est le (...)
  • Das schlesische Tor

    Clemens Klopfenstein, Allemagne, Italie, 1982
    “Il s’agit de mêler des images et des sons provenant de Berlin, de Tokyo et de Hong Kong ainsi que des jeux de lumière et d’ombre de ma chambre à Berlin pour ainsi évoquer le désir de rester mais aussi celui de partir, d’être ici et nulle part - le tout (...)
  • En remontant la rue Vilin

    Robert Bober, France, 1992
    Georges Perec avait choisi douze lieux, liés à ses propres souvenirs ; la rue Vilin, la rue de son enfance, en était un. L’écrivain avait pour intention de faire chaque année, pendant douze ans, une double description de ces lieux, l’une résultant (...)
  • Voisinage

    Yves Hanchar, Belgique, 1984
    Plan de coupe d’un immeuble et tranches de vies de ses occupants.