Inscrivez-vous à notre newsletter :

Septembre et octobre 2005 20 septembre 2005 - 4 octobre 2005

Pour télécharger le pdf reprenant cette programmation cliquez ici :

PDF - 209.9 ko
  • Réminiscence d’un voyage en Palestine

    Dominique Dubosc, France, 2004
    En juillet 2002, le dessinateur Daniel Maja est envoyé en Palestine pour relancer un projet d’écoles de dessin à Ramallah et à Gaza. Le cinéaste Dominique Dubosc l’accompagne. De retour en France, l’un et l’autre vont travailler leur matière (le (...)
  • Détail

    Avi Mograbi, Israël, 2003
    Une famille palestinienne, debout dans la poussière, attend l’arrivée d’une ambulance qui doit les conduire à l’hôpital. Un véhicule blindé de l’armée israélienne leur barre la route puis force l’ambulance enfin arrivée à faire demi-tour, avant de (...)
  • Août (avant l’explosion)

    Avi Mograbi, Israël, France, 2002
    "L’idée qui sous-tend Août (avant l’explosion) (tourné juste avant le déclenchement de la deuxième Intifada [ndlr]) est simple : faire un film dont les seules composantes seraient la violence, la querelle et la colère. Israël est ainsi, chargé (...)
  • Comment j’ai appris à surmonter ma peur et à aimer Ariel Sharon

    Avi Mograbi, Israël, 1997
    En 1982, Avi Mograbi refuse de servir dans l’armée israélienne dans la guerre au Liban. Le ministre de la défense de l’époque, Arik (Ariel) Sharon, est devenu depuis lors l’homme fort du Likoud. A l’approche des élections de 1996, Mograbi décide de (...)
  • Pour un seul de mes deux yeux

    Avi Mograbi, France, Israël, 2005
    Les mythes de Samson et de Massada enseignent aux jeunes générations israéliennes que la mort est préférable à la soumission. Aujourd’hui, alors que la seconde Intifada bat son plein, les Palestiniens subissent quotidiennement les humiliations de (...)
  • Vivre

    Carlos Vilardebó, France, 1958
    "Dans cet implacable réquisitoire contre la guerre, des images de misère et de détresse défilent sur la longue plainte du ’De profundis’ de Marcel Van Thienen. Éliminant sensiblerie et concessions, Vilardebo a fait de Vivre le plus atroce des (...)
  • L’eau et la pierre

    Carlos Vilardebó, France, 1959
    Petit carnet d’impressions de Grèce aux antipodes des souvenirs coloriés des voyages organisés.
  • La petite cuillère

    Carlos Vilardebó, France, 1960
    En se promenant dans le musée du Petit Palais, Vilardebo est tombé en arrêt devant une cuillère à fard d’une trentaine de centimètres qui représente une figure de femme nue. Patiemment, image après image, il a animé ce visage, lui redonnant (...)
  • Le Cirque de Calder

    Carlos Vilardebó, France, 1961
    Tout comme Les gouaches de Calder réalisé la même année, Le Cirque de Calder est consacré au grand artiste contemporain Alexandre Calder. Dans ces deux films, Vilardebó rend hommage à ce pionnier de l’art du mouvement, tantôt en le montrant (...)
  • Les gouaches de Calder

    Carlos Vilardebó, France, 1961
    Tout comme Le Cirque de Calder réalisé la même année, Les gouaches de Calder est consacré au grand artiste contemporain Alexandre Calder. Dans ces deux films, Vilardebó rend hommage à ce pionnier de l’art du mouvement, tantôt en le montrant manœuvrant (...)
  • Véronique ou les jeunes filles

    Carlos Vilardebó, France, 1962
    Le regard de Vilardebó, tour à tour émerveillé, attendri, mélancolique ou joyeux, fait défiler sous nos yeux plusieurs portraits de jeunes filles (fusains, pastels ou pointe sèche). Le film est un ravissant carnet de croquis, en même temps qu’un (...)
  • Une fenêtre ouverte

    Khady Sylla, Sénégal, France, 2005
    Comment dire la folie ? Comment exprimer la souffrance qui l’accompagne ? En 1994, alors qu’elle-même basculait dans la maladie, Khady Sylla, la réalisatrice, rencontre Aminta Ngom qui exhibait alors sa folie librement sans craindre la (...)