Inscrivez-vous à notre newsletter :

Un monde en Je et en Toi 19 janvier 2014 - 28 février 2014

Ici, des documentaires à la première personne attachés à nous faire partager les rencontres des réalisateurs. Là, des auteurs qui s’essaient à nous transmettre une expérience du monde ou un questionnement. Des films nés d’un désir de documenter et de comprendre au mieux le réel et une façon d’assumer totalement la subjectivité inhérente au cinéma. Quelque soit la part d’intime et d’autobiographie des récits de vie livrés par les cinéastes dont nous vous invitons à découvrir ou revoir le travail ici, tous ont en commun de proposer des dispositifs de création qui interrogent le 7ème art.
Un jeu qui embarque le spectateur et des films qui nous regardent.

Pour télécharger le pdf reprenant cette programmation cliquez ici :

PDF - 620.8 ko
14 janvier 2014, 14h00

Introduction par Evgen Bavcar et Boris Lehman.
Projection en deux parties (entracte à 17h).

  • Mes sept lieux

    Boris Lehman, Belgique, 2013
    Des news de Boris Lehman ? Il va bien ! et nous invite à un sacré périple : parcourir tous les lieux de sa vie, revoir et filmer ses amis. Une aventure physique autant que métaphysique absolument (...)
Projection : 16mm
28 janvier 2014, 20h30
Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

En présence de Caroline Intrant, spécialiste des questions européennes au sein du CIRE (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Étrangers).

  • L’Escale

    Kaveh Bakhtiari, France, Suisse, 2013
    Un réalisateur filme des migrants iraniens en transit à Athènes. “Des migrants” ? Plus précisément son cousin, ses amis. C’est là toute la force du film : faire vivre de l’intérieur une situation dramatique qui est aussi une aventure humaine. Si loin, si (...)
4 février 2014, 19h00

En présence de la réalisatrice

  • Du verbe aimer

    Mary Jimenez, Belgique, 1984
    Comment faire le deuil d’une mère à qui on a encore tant de questions à poser ? Véritable mise à nu personnelle, Du verbe aimer transcende le fantôme de l’absence pour devenir œuvre de cinéma, dans laquelle Mary Jimenez révèle toute la singularité de son (...)
6 février 2014, 20h00
  • Irène

    Alain Cavalier, France, 1999
    Un film cathartique sur la perte de l’être aimé, l’actrice Irène Tunc, décédée dans un accident de voiture en 1972. Une enquête personnelle menée avec beaucoup de tendresse par “le filmeur” Alain (...)
7 février 2014, 17h00

“J’aimerais tenter ici le rapprochement [entre Mort à Vignole et] la réflexion développée par Johan van der Keuken, dans le film Les Vacances du cinéaste. Il cite André Bazin qui considère que le cinéma est le seul art capable de mon- trer le passage de la mort à la vie. Il découvre, dans cette intuition, l’un des fondements de la pensée “magique” qui inconsciemment motive le cinéaste”. Serge Meurant.

  • Les vacances du cinéaste

    (Vakantie van de filmer)
    Johan van der Keuken, Pays-Bas, 1974
    A Tournebouix, un petit village dépeuplé de l’Aude où un vieux couple confie ses souvenirs d’un autre temps - la guerre, la maladie, la mort -, le cinéaste construit son film comme un recueil d’images autonomes, qui, réunies, composent son univers (...)
  • Mort à Vignole

    Olivier Smolders, Belgique, 1998
    Par l’utilisation d’images de famille Olivier Smolders nous livre une réflexion sur le statut de l’image personnelle, sur la durée dans le temps et dans les esprits d’une image qui nous vole un moment d’existence. “J’aimerais tenter ici le (...)
11 février 2014, 19h15
  • Frontline : Six o’clock news

    Ross Mc Elwee, Etats-Unis, 1996
    Un journal filmé sur plusieurs années pour questionner les journaux télévisés et leurs relevés des catastrophes et tragédies. Un regard décalé et plein d’humour pour parler d’une peur partagée : être le père d’un enfant qui doit grandir dans ce monde (...)
12 février 2014, 20h30

En présence d’Éric Pauwels.
Rencontre animée par Patrick Taliercio.

  • Les Films rêvés

    Eric Pauwels, Belgique, 2012
    Un film en forme de bilan, celui d’un cinéaste rêvant les films qu’il n’a jamais pu faire, invitant l’imagination à d’innombrables voyages aux- quels la figure d’Ulysse sert d’emblème.
14 février 2014, 19h00
  • Dans ses bras

    (Ni tsutsumarete)
    Naomi Kawase, Japon, 1992
    Dans ses bras ouvre une série de documentaires autobiographiques où Naomi Kawase revient sur ses origines et cherche à conjurer sa "solitude de naissance". Un faisceau d’émotions pour donner du sens à la quête du père, cet (...)
  • Naissance et maternité

    (Tarachime)
    Naomi Kawase, Japon, 2006
    Dans Naissance et maternité, Naomi Kawase filme la mise au monde de son propre enfant.
17 février 2014, 20h00
22 février 2014 - 18h00
  • Outside in

    Stephen Dwoskin, Grande-Bretagne, 1981
    Les fantasmes d’un cinéaste invalide, frappé par la polio dans sa tendre enfance, parodiant jusqu’à la férocité ses propres maladresses et ses désirs frustrés, en un mélange de scènes du quotidien et de rituels éro- tiques mâtinés d’humour slapstick à la (...)
19 février 2014, 21h00

Introduction par Patrick Taliercio.

  • Ulysse

    Agnès Varda, France, 1983
    "Ulysse c’est une réflexion sur le cinéma et la mémoire. Qui trahit l’autre ? Est-ce qu’il n’est pas dangereux de faire rentrer les images du cinéma dans l’imaginaire de la mémoire ? " Agnès Varda
  • Le mystère Koumiko

    Chris Marker, France, 1965
    "Koumiko Murooka, plus de vingt ans, moins de trente, détestant le mensonge, aimant Truffaut, détestant les machines électriques et les Français trop galants, rencontrée par hasard à Tokyo, pendant les Jeux olympiques.Autour d’elle, le Japon..." Chris (...)
22 février 2014, 20h00
26 février 2014 - 20h00 / 28 février 2014 - 18h00
  • Les glaneurs et la glaneuse

    Agnès Varda, France, 2000
    Agnès Varda part en quête de toutes sortes de “ramasseurs de restes” qui rêvent un monde différent. À la fois inventaire humaniste, leçon de cinéma, et autoportrait de celle qui capture des images comme on récolte des patates en forme de (...)
23 février 2014, 21h00

En présence d’Aya Tanaka.
Rencontre animée par Serge Meurant.

  • Eau douce, eau salée

    Aya Tanaka, Japon, Belgique, 2012
    Une cinéaste japonaise, installée désormais en Belgique, tente une approche de son frère aîné qui souffre d’agoraphobie. Une démarche intimiste pour conjurer le sort d’une “génération perdue” qui a vu s’écrouler le modèle traditionnel de la société (...)
25 février 2014, 21h00
  • News from home

    Chantal Akerman, Belgique, 1977
    L’immensité fourmillante des rues de New York, filmées avec une rigueur minimaliste par une cinéaste “en exil”. Avec, en contrepoint, l’évocation d’une relation intime par la lecture des lettres que lui envoie sa mère restée sur le vieux (...)
27 février 2014, 19h15

En présence de Perrine Michel.

  • Lame de fond

    Perrine Michel, France, 2013
    La vente d’une maison de famille. Des réminiscences. Une terre escarpée. Un complot. Un délire. Est-ce possible ? Une expérience de la perception, à la frontière de la fantasmagorie et de la réalité. Film présenté aux Etats Généraux du film documentaire (...)