Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home /

Karaoké domestique + I comme Iran

Pour cette séance, les réalisatrices se font personnages et nous offrent deux films documentaires qui mettent en jeu les notions de représentations : celles des patronnes et des employées pour Inès Rabadan, dans son film sur le travail ménager à domicile Karaoké Domestique, celle d’un professeur de langue et de son élève sur fond de révolution islamique iranienne pour Sanaz Azari avec I comme Iran. Deux films très différents en apparence mais dont les jeux filmiques et la fine intelligence travaillent tout autant leurs spectateurs.

La séance sera introduite par Cyril Bibas (CVB), en présence des réalisatrices (sous réserve )

Projections

  • Karaoké domestique

    (Karaoké Domestique)
    Inès Rabadan , Belgique, 2013
    Dans toutes les maisons, quelqu’un doit ranger, nettoyer, lessiver. Mais qui ? La réalisatrice se fait ici personnage et met en jeu nos représentations des patronnes et des employées. Un documentaire déstabilisant. Un film réalisé en coproduction (...)
  • I comme Iran

    Sanaz Azari , Belgique, 2014
    Bruxelles, dans le huis clos d’une salle de classe. À partir d’un manuel datant de la révolution islamique, la réalisatrice apprend à lire et écrire le persan, sa langue maternelle. Progressivement le didactisme des leçons est détourné en un collage (...)