Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home / Films /

La boucane

De : Jean Gaumy
FR, 1984
35
Aucune

"La Boucane" est une usine de conserverie de poissons à Fécamp où l’on fume des harengs. Ce fut là aussi le premier sujet de photographies de Jean Gaumy, photographe à Magnum, auteur de reportages sur les prisons, les hôpitaux, la pêche. Jean Gaumy est revenu aujourd’hui sur le même sujet, avec les photos prises il y a dix ans et un nouvel œil, une caméra à la main. Il en tire un premier film, un court métrage en couleurs d’un peu moins d’une heure, impressionnant.
Dans la boucane, ce sont des femmes qui filètent les poissons, travail pénible, dur, sale, répétitif. Certaines font ce travail depuis plus de vingt-cinq ans, toujours les mêmes gestes : découper la tête et la queue par deux coups de couteaux latéraux, ouvrir le poisson, retrier les filets et les jeter dans des bacs... Elles sont autour d’une grande table, face les unes aux autres. Tout en découpant les poissons, tout en n’arrêtant pas, elles peuvent causer entre elles. Ces femmes sont de tous âges, toutes débordent d’enthousiasme, d’un entrain quasi obscène tant il jure avec la saleté, les blessures et la semi-obscurité de ce travail.
La caméra de Jean Gaumy va des unes aux autres, s’arrête sur chaque ouvrière, le temps d’en faire le portrait, abandonne les cadres fonctionnels du travail pour filmer les émotions des visages, la coquetterie, la sensualité à fleur de peau de ces femmes." (Yann Lardeau, Les Cahiers du cinéma.)