Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home /

Les dauphines + Le marcheur + Boli Bana

La séance d’ouverture du cycle « 40 ans de cinéma en atelier » propose un panorama de la diversité et de la complémentarité du travail des différents types d’ateliers. Dans Les dauphines (Media Diffusion, IAD), une mère projette son besoin de réussite sur sa fille. Coproduit par Zorobabel et Camera-etc, Le marcheur raconte l’histoire d’un homme saturé par son travail abject, qui rejoint un campement d’indignés. Sélectionné aux récents festivals de Rotterdam et du Réel (Paris), Boli Bana, premier documentaire du jeune réalisateur sorti de l’INSAS Simon Gillard, une production soutenue par le WIP et le CBA, dessine l’histoire d’un monde nomade, mystique et quotidien, au Burkina Faso.

Projections

  • Les dauphines

    Juliette Klinke , Belgique, 2016
    Béa, sans emploi, sous-loue son appartement pour finir les fin de mois. Ce week-end elle emmène ses deux filles à un concours de miss auquel la plus jeune participe. Béa va alors projeter son besoin de réussite sur sa fille à travers ce concours. Un (...)
  • Le marcheur

    Frédéric Hainaut , Belgique, 2017
    Le marcheur travaille dans une usine aviaire. Il considère ses conditions de travail abjectes. Il sature, il pète les plombs. Malgré lui, il trouve refuge parmi les indignés. Suite à une manifestation qui tourne mal, il se lie avec Miguel. Couché (...)
  • Boli Bana

    Simon Gillard , Belgique, 2016
    Boli Bana : le chemin s’arrête ici en langage peulh. Pour les jeunes Ama et Aissita le chemin commence là, dans le village de Boli Bana. A travers leurs yeux se dessine l’histoire d’un monde nomade, mystique et quotidien. Une enfance peulhe au (...)