Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home /

Masterclass : Le récit d’exil, et la caméra comme entité narrative d’une quête

Par Abel Carlier, professeur honoraire invité de l’Ihecs en "Principes et langages du cinéma", formateur et analyste des représentations médiatiques.

La masterclass d’introduction de "Récits d’exil" posera en filigrane la question très politique, au sens noble du terme, du destinataire et du rôle social du cinéma. Outre le "soi-même" de l’auteur (les films comme les textes littéraires sont aussi écrits pour soi), quelles sont les "postures de réception" que telle ou telle forme de narration et de traitement de l’image, de l’univers sonore et de la voix induites chez le spectateur ? Ces films programmés, ces regards extérieurs ou intérieurs sur et de l’exil, en parlant essentiellement du "je étrange" à partir du "il" ou du "eux" étranger(s), contribuent-ils à modifier le regard porté par les visionneurs, trop souvent formaté par la Doxa et l’univers médiatique, sur les destins individuels et collectifs des migrants, des exilés, des demandeurs d’asile ?

Cette leçon de cinéma se tiendra de 18h à 20h, et sera suivie de la projection du film Campo Santo (à 20h30), en présence de sa réalisatrice Sonia Pastecchia.