Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home /

Programme : Ombre et Lumière

Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Le cinéma et les expérimentations graphiques pour dire tout le malaise d’une société allemande tournée vers l’avenir mais encore très marquée par son passé.

Aux films à portée documentaire - de Kluge, sur un officier de police au service de son pays depuis l’Empire (Porträt einer Bewährung) ou de Haro Senft qui rassemble dans Parolen und Signale les affiches de la République de Weimar - répondent les questionnements existentialistes des artistes Jan Lenica et Vlado Kristl. Même quand les réalisateurs rendent compte de la modernité en marche, leurs propositions ne sont pas sans évoquer un désarroi certain face ces évolutions ! Le ballet technologique Kommunikation (Edgar Reitz), supra inventive version sixties de Nightmail portée par la musique de Josef Anton Riedl, en est un délicieux exemple.

Une période entre chien et loup, à l’image de Schatten (Hans Jürgen Pohland), chorégraphie cinématographique joyeuse et jazzy qui ne parle que d’ombres...

Séance en présence de Hans Jürgen Pohland, signataire, réalisateur (Katz und Maus, Schatten...) et producteur (Das Brot der frühen Jahre...).

Projections

  • Ombres

    (Schatten)
    Hans Jürgen Pohland , Allemagne, 1960
  • Portrait d’un opportuniste

    (Porträt einer Bewährung)
    Alexander Kluge , Allemagne, 1964
    Histoire de l’ex-policier Müller-Seegeberg, qui a servi six gouvernements différents avec loyauté, en démontrant constamment qu’il était quelqu’un de fiable.
  • Affiches de la République de Weimar

    (Plakate der Weimarer Republik - Parolen und Signal)
    Haro Senft , Allemagne, 1962
    Ce film est un montage d’environ 180 affiches politiques et de documents d’archives d’actualité couvrant la période de 1918-1933.
  • A

    Jan Lenica , Allemagne, 1965
    Un écrivain tourmenté par une géante lettre "A". Et lorsqu’il se libère de cette lettre c’est pour rencontrer "B".
  • Kommunikation

    Edgar Reitz , Allemagne, 1961