Inscrivez-vous à notre newsletter :

21 mars 0000 - 0000

21 mars Programme : courts métrages - "chorégraphier l’aliénation" 21 mars
16h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Capter/chorégraphier l’aliénation : programme de 3 courts métrages autour de la question du travail.

Pour l’empire

Amy Carroy, France, 2006

Le bourdonnement d’un néon défectueux, le bruit des camions qui se répercute sur la tôle, l’écho, le vide, la lumière blafarde des écrans de surveillance, le tic-tac de la montre qui emplit la pièce, le silence, l’attente. La solitude du veilleur de nuit.

Plastic and Glass

Tessa Joosse, France, 2009

Du fonctionnement des machines prodigieuses jusqu’au travail manuel de triage, le film montre le processus de recyclage. Le bruit qui accompa- gne le travail devient une cadence et le son de l’usine devient un rythme constant.

Chaîne alimentaire

Marie-Louise Sarr, Sénégal, Belgique, 2008

L’Université Gaston Berger du Sénégal compte près de 5000 étudiants. Le restaurant universitai- re assure la nourriture quotidienne de tout ce monde. Une chaîne alimentaire qui fonctionne chaque jour, des premières lueurs de l’aube jusqu’à la tombée de la nuit. Ce film capte la transformation lente et minutieuse des aliments, mais aussi des corps au travail de ceux et celles qui préparent et servent les repas.

Film : Les petites mains 21 mars
18h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Film programmé dans le cadre d’une réflexion portée sur les soignants en santé mentale, des professions au contact et à l’écoute.
Rencontre débat à l’issue de la projection, organisée en collaboration avec l’association Psymages. En présence notamment des réalisateurs, de Philippe Hennaux, psychiatre, médecin directeur de l’asbl L’Equipe, et de Pierre Smet, psychanalyste et membre de l’équipe du service de santé mentale le SAS.

Les petites mains

Edie Laconi, France, 2009

La déficience et le handicap mental sont-ils solubles dans le travail ? Ici, à l’institut médico- éducatif, de jeunes pensionnaires apprennent à travailler. Rétifs, dociles, mutiques, tendres, violents, ils se parfont, ils produisent, ils se soignent, cependant qu’ils rêvent, qu’ils aiment ou se révoltent. Les éducateurs chargés d’accom- pagner les jeunes dans cette nouvelle étape de leur vie guident, encouragent... et parfois laissent percer la difficulté de leur travail...

Film : Valvert 21 mars
20h00 , Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Film programmé dans le cadre d’une réflexion portée sur les soignants en santé mentale, des professions au contact et à l’écoute.

Rencontre débat à l’issue de la projection, organisée en collaboration avec l’association Psymages. En présence notamment des réalisateurs, de Philippe Hennaux, psychiatre, médecin directeur de l’asbl L’Equipe, et de Pierre Smet, psychanalyste et membre de l’équipe du service de santé mentale le SAS.

Valvert

Valérie Mréjen, France, 2008

Valvert est un hôpital psychiatrique de Marseille créé au milieu des années 70, dans un esprit d’ou- verture et de libre circulation. Le film dresse un portrait de l’endroit, à travers une observation du quotidien, mêlant entretiens avec des soignants et scènes de vie des patients, dans une ambiance résolument éloignée du modèle asilaire.