Inscrivez-vous à notre newsletter :
Home / Films /

Mais im Bundeshuus - Le Génie Helvétique

De : Jean-Stéphane Bron
Suisse, 2003
90'

Au Palais fédéral suisse à Berne, une commission parlementaire est chargée d’élaborer une loi sur le génie génétique. L’accès est interdit au public. Les débats d’une commission doivent rester secrets.
Drôle, palpitant, mais sans complaisance sur les limites du système, ce thriller politique se présente comme une fable universelle sur le pouvoir.

“Pendant plus d’un an, Jean-Stéphane Bron et son équipe ont attendu à l’extérieur de la salle 87 du Parlement suisse, à Berne. Derrière des portes closes, une commission travaillait à l’avant-projet d’une nouvelle loi - surnommée Gen-Lex - sur les manipulations génétiques. Bron n’a pas été autorisé à assister aux débats, mais ce qu’il a filmé est bien plus intéressant. Profitant des moments de temps libre des commissaires, il est devenu le témoin de leurs stratégies officieuses et de leurs apartés secrets. A mesure que le temps passe, la tension monte : la commission va-t-elle choisir de restreindre ou d’en- courager le génie génétique ? Sa décision sera-t-elle soutenue par le Parlement ? Quel genre de nourriture trouverons-nous un jour sur toutes les tables du pays ? Le regard que pose Bron sur les rouages internes de la démocratie parlementaire suisse donne naissance à un thriller politique d’une étonnante réalité, avec en prime une bande originale de western pour donner plus de poids au drame. Cinq personnages principaux - de l’écologiste de gauche au populiste de droite - donnent à la notion habituellement obscure de politique un visage humain. Vu à travers leurs yeux, le processus politique est fait de luttes de pouvoir et d’intrigues. Les convictions personnelles s’opposent à la politique du parti, l’éthique à la science, le développement durable au profit financier.”
Marcy Goldberg dans catalogue Nyon 2004.

Prix du Cinéma Suisse 2004, Meilleur long métrage documentaire 2004.

Programmation