Inscrivez-vous à notre newsletter :

_Cycle 2013 0000 - 0000

15 janvier 2013, 20h30
Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Vanina Vignal et Serge Meurant, poète et ancien directeur du festival Filmer à Tout Prix.

  • Après le silence

    Vanina Vignal, France, Roumanie, 2012
    Comment vit-on, après ? Quand nous avons grandi sous la dictature, quand nous nous sommes construits sous la dictature, quand elle fait partie de nous (malgré tout). Il y a vingt ans, la cinéaste s’est liée d’amitié avec Ioana en Roumanie. Elle (...)
17 avril 2013, 20h30
  • Images du monde et inscription de la guerre

    (Bilder der Welt und Inschrift des Krieges)
    Harun Farocki, Allemagne, 1988
    Une photographie : "Une femme vient d’arriver à Auschwitz ; l’appareil photo surprend ses mouvements. Le camp dirigé par des SS doit l’anéantir, le photographe qui fixe sa beauté fait partie de ces mêmes SS. Que la conservation et la destruction se (...)
Projection : 16mm
18 avril 2013, 20h00
  • Un nouveau produit

    (Ein neues Produkt)
    Harun Farocki, Allemagne, 2012
    "Ein neues Produkt" est une plongée au sein de la société de consultants Quickborner Team (Hamburg), spécialisée dans la conception d’espaces de bureaux, à un moment où ses équipes sont en train d’élaborer un nouveau "produit". Au cours des dernières (...)
  • Feu inextinguible

    (Nicht löschbares Feuer)
    , Allemagne, 1969
    "Lorsque nous vous montrons des photos de victimes du napalm, vous fermez les yeux. Vous fermez les yeux devant les photos. Ensuite vous les fermerez à toute mémoire. Et puis vous fermerez les yeux aux faits". En pleine guerre du Vietnam, Farocki (...)
Projection : 16mm
22 avril 2013, 20h00
  • Comme il le voit

    (Wie man sieht)
    Harun Farocki, Allemagne, 1986
    "Un film où il n’est pas seulement question d’insurrection et de journaux, mais aussi de carrefours où des villes voient le jour, de mitrailleuses à manivelle et de mitrailleuses à recul, de tracés d’autoroutes […], d’équipements routiers et de (...)
  • En sursis

    (Aufschub)
    Harun Farocki, Allemagne, 2007
    Ce film ressuscite les images d’archives tournées en 1944 par Rudolf Breslauer, emprisonné temporairement au camp de Westerbork, un camp de transit pour les Juifs hollandais. Le commentaire de Farocki sur ces images propose un nouveau regard sur la (...)
Projection : 16mm
26 avril 2013, 20h00
  • Vidéogramme d’une révolution

    (Videogramme einer Revolution)
    Harun Farocki, Allemagne, 1992
    Videogramme einer Revolution vo st fr & en Lorsqu’à la fin du mois de décembre 1989 le peuple roumain se révolte contre le régime du dictateur Ceausescu, des centaines de journalistes mais aussi des cameramen amateurs et des vidéastes filment (...)
Projection : 16mm
26 avril 2013, 22h00
  • Une image

    (Ein Bild)
    Harun Farocki, Allemagne, 1983
    "Quatre jours passés dans un studio à travailler sur une photo pour le magazine Playboy. Le magazine lui-même traite de culture, de voitures, d’un certain mode de vie. Peut-être que tous ces signes extérieurs ne sont là que pour cacher la femme nue. (...)
  • Single

    Harun Farocki, Allemagne, 1979
    Jamais entendu parler du groupe Witchcraft ? Alors c’est le moment de vous laisser embarquer dans leur "Time to Love". Une chanson de trois minutes, neuf heures de studio, deux jours de tournage… Curieuse distorsion des temps de la production. Un (...)
Projection : 16mm
28 avril 2013, 20h00
  • Pas sans risque

    (Nicht ohne Risiko)
    Harun Farocki, Allemagne , 2004
    Harun Farocki avait filmé un grand nombre de situations dans plusieurs entreprises : des sociétés de capital-risque discutant de projets ; des entrepreneurs cherchant à donner formes à leurs idées ; des consultants préparant leur prestation. Pour (...)
28 avril 2013, 22h00
  • Yella

    Harun Farocki, Christian Petzold, Allemagne, 2007
    Laissant derrière elle un mariage raté, des dettes et un époux névrosé, Yella quitte sa petite ville de l’Est de l’Allemagne et part pour l’ouest, au-delà de l’Elbe, dans l’espoir d’y trouver du travail et une vie meilleure. À Hanovre, elle fait la (...)
Projection : 35mm
16 mai 2013, 19h00
  • Les inconnus de la terre

    Mario Ruspoli , France, 1961
    « Quand j’ai mis sur pied cette histoire, je voulais simplement faire un film sur les paysans. Puis je me suis aperçu qu’en Lozère, trop de paysans finissaient à l’hôpital psychiatrique, j’ai voulu les suivre. On aurait pu appeler cela "Les Aliénés de la (...)
  • Regard sur la folie

    Mario Ruspoli , France, 1962
    Mario Ruspoli suit au quotidien un groupe de médecins novateurs - dont le Dr. Tosquelles, chassé de son pays par la guerre d’Espagne - qui tentent une autre approche thérapeutique de la maladie, fondée sur la proximité avec les patients. Le regard (...)
Projection : 16mm
6 juin 2013, 19h00
  • Level Five

    Chris Marker, France, 1997
    Revoir encore et se nourrir des films de Chris Marker. Level Five est un film-installation. Fragmenté, sensible et discontinu, ce film nous plonge au coeur de problématiques importantes, telles que le rapport entre réel et virtuel, l’Histoire et (...)
30 septembre 2013, 21h00

Séance introduite par Nicole Fernandez Ferrer, directrice du centre audiovisuel Simone de Beauvoir et ancienne collaboratrice de Carole Roussopoulos.

1er octobre 2013, 21h00

Séance introduite par Nicole Fernandez Ferrer.

  • LIP V : Monique et Christiane

    Carole Roussopoulos, France, 1976
    Besançon, 1976. Les ouvriers de la maison horlogère LIP occupent l’usine suite au dépôt de bilan et relancent la production de montres. Monique et Christiane témoignent de la difficulté d’être femme face aux ténors de la revendi- cation syndicale. Un (...)
  • Profession : Conchylicultrice

    Six conchylicultrices du bassin de Marennes-Oléron (Charente-Maritime) témoignent avec sincérité de leurs conditions de vie et de travail, des difficultés de la profes- sion et de la répartition des tâches entre hommes et (...)
Projection : Numérique
18 octobre 2013, 18h00

L’économie est-elle soluble dans le poste de télévision ? Dans les années 60, le journaliste de la RTBF Henri Mordant, docteur en droit et passionné d’économie, se demande comment mettre en image ce qui relève de réalités plutôt abstraites comme l’index, l’évolution démographique ou la reconversion industrielle du pays.Parler d’Henri Mordant, c’est l’occasion d’exhumer et de revisiter des documents filmiques qui témoignent d’un temps, les années 60 et 70, où la télévision belge fut un lieu d’inventivité extraordinaire au service de l’information. Et de faire le focus sur le travail d’un journaliste qui s’interrogea tout au long de sa carrière sur les possibilités de mettre en scène ce qui "ne se voit pas" et d’expliquer avec pédagogie les problèmes d’intérêt général.

En une phrase, le style Mordant, ce sont des émissions variées, au ton résolument ludique, réalisées avec toujours la même conviction : considérer l’économie comme un "organisme vivant".

Hugues Lepaige, journaliste et documentariste et Anne Roekens, historienne spécialiste des questions audiovisuelles, nous accompagneront dans la découverte du style Mordant.

Soirée en partenariat avec la Sonuma.

Projection : Numérique
5 novembre 2013, 18h00
  • Backyard

    Ross Mc Elwee, Etats-Unis, 1984
    Backyard est un film qui vous invite à visiter les arrière - cours : celle d’une Caroline où l’apartheid d’hier se cache sous des formes mieux acceptées. Et arrière-cour familiale, à travers les tensions entre un père brilliant chirurgien et un fils (...)
6 novembre 2013, 20h00

En présence de Ross Mc Elwee.

  • Time Indefinite

    Ross Mc Elwee, Etats-Unis, 1993
    Time Indefinite suit le parcours émotionnel de Ross Mc Elwee au moment où il passe d’un état bienheureux de jeune marié à une succession d’épreuves, avec l’enchaînement d’une fausse couche de sa femme, de la mort de son père et de sa grand-mère. Sans se (...)
7 novembre 2013, 16h30

Masterclass : Ross Mc Elwee

MASTERCLASS de Ross Mc Elwee.

Ross Mc Elwee a pris le temps de parler et discuter de ses films. La rencontre a été animée par le cinéaste belge Jan Vromman et sera prochainement mise en ligne.

7 novembre 2013, 20h00

En présence de Ross Mc Elwee.

  • Photographic Memory

    Ross Mc Elwee, Etats-Unis, 2011
    Ross McElwee s’interroge sur la relation conflictuelle qu’il entretient avec Adrian, son fils de 20 ans. Alors que celui-ci se disperse dans un tourbillon de fêtes et de projets qui n’aboutissent pas, notre ami américain repart sur les traces de sa (...)
8 novembre 2013, 18h00

En présence de Ross Mc Elwee.

  • Bright Leaves (La Splendeur des McElwee)

    Ross Mc Elwee, Etats-Unis, 2003
    “Ross Mc Elwee remonte la piste d’une saga familiale tourmentée, selon laquelle son arrière grand-père aurait été un riche propriétaire de plantations de tabac, floué par un concurrent déloyal. Résultat, le premier finit dans l’anonymat, quand le second (...)
20 novembre 2013, 20h30

Il n’y a pas d’histoires dans les émeutes,
il y a seulement les fantômes d’autres histoires.

À l’occasion de la venue inédite du cinéaste britannique John Akomfrah en Belgique, invité dans le cadre du projet Dissent ! (Figures contestataires. Le cinéma de la politique. La politique du cinéma), Le P’tit Ciné s’associe aux partenaires de l’événement (KASK, HoGent, Courtisane) en vous présentant le film mythique de John Akomfrah, Handsworth Songs.

Projection suivie d’un échange entre John Akomfrah et Stoffel Debuysere.

  • Handsworth songs

    "Handsworth Songs, le film-essai phare du BAFC, jette un regard sur les émeutes raciales de 1985 à Handsworth, un quartier de Birmingham, et à Londres. Entremêlant des photographies d’archive, des extraits de newsreels et des séquences de home (...)
Projection : 16mm
17 décembre 2013, 20h30
Centre culturel Espace Delvaux ( Voir les accès et tarif )

En présence de la réalisatrice Sarah Vanagt et du juriste en droit international Eric David

  • Elevage de poussière

    (Dust breeding)
    Sarah Vanagt, Belgique, 2013
    Quelle est la valeur des images en tant que témoignages objectifs d’un conflit ? En inscrivant son film au sein du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de la Haye, Sarah Vanagt se penche sur un chapitre important de l’histoire (...)
Projection : Numérique